3 questions à … Mohamed Mabrouk, capitaine

Tu es un ancien de Seine Essonne Futsal Club , qu’est ce qui a fait que tu t’es lancé et investi dans ce nouveau projet Mya Futsal Essonne ?

À la fin de l’an dernier, j’avais pris la décision ferme d’arrêter. Mais à partir du moment où on a commencé à discuter avec les dirigeants de MYA, je savais pertinemment que si le projet aboutissait, je reviendrai sur ma décision. Pourquoi? Parce que je connaissais les dirigeants de MYA depuis longtemps et je savais tout de suite que ça collerait entre nous. Et parce que Seine Essonne commençait à s’essouffler un peu, il fallait absolument un nouveau souffle.

 

En tant que capitaine, comment juges-tu la 1ere partie de saison ?

Sportivement, j’étais moins sur de l’entente immédiate. Après des débuts difficiles, le bilan sportif est plus que satisfaisant pour une première année.Une superbe ambiance, des dirigeants très investis et une large patience du coach ont contribué à cette réussite.

 

Le mois de janvier est très important avec 3 matchs face aux équipes de tête, quels sont tes objectifs ?

L’équipe est en confiance après une série de victoires notamment en coupe de Paris début janvier face à Sengol 77 ( 1er de son groupe en DHR) donc l’objectif est de gagner ces 3 matchs. On ne va pas se le cacher, on joue la montée dés cette année !